Saint valentin, pas qu’un jour !

Loin d’être partisan des fêtes qui boostent certains commerces, c’est au moins une journée qui peut permettre à certains, certaines, de prendre en compte que prendre soin des autres doit se faire toute l’année et non un jour. Un peu comme la journée de la femme ou d’autres journées équivalentes.

Pensez y toute l’année !

 

, ,

Nouvelle rubrique : dernières minutes ou informations brèves

Constat est fait que bien souvent l’actualité ne nécessite pas un article complet mais d’un simple renvoi ou d’une simple explication. Ainsi je continuerai à rédiger des articles, mais à l’image de Facebook, je publierai désormais sur le site de brèves informations susceptibles encore une fois de vous intéresser.

A l’image des articles, ces informations seront diffusées sur Facebook, et de ce fait accessibles à tous et toutes, avec ou sans compte facebook.

Vous pouvez désormais retrouver ces informations sur la nouvelle rubrique à l’adresse : http://turnier-informatique.com/information-breve/

,

Windows 10 c’est fini, du moins dans sa version gratuite

En effet, cela fait un an depuis sa sortie que Microsoft désire nous imposer son nouveau système. Un système gratuit si vous migrer depuis Windows 7 ou 8.1 vers Windows 10 pendant la première année, c’est à dire jusqu’au 29 juillet 2016 soit dans quelques jours.

Si vous n’y êtes pas passés, ne vous pressez pas, en effet le bilan au bout de cette première année est mitigée. La plupart des soucis arrivent suite à une migration et les blocages du systèmes restent nombreux.

Voilà pourquoi, suite à de nombreuses demandes, je réponds à mes clients de ne pas passer en Windows 10 malgré la demande poussée et insistante de Microsoft, car les fonctionnalités nouvelles n’apportent rien, si ce n’est à vous perdre dans vos habitudes actuelles.

Donc ne courez pas le risque d’ajouter des problèmes en migrant sur un système actuel qui vous convient et fonctionne. C’est mon avis et mon conseil… sachez qu’avant de migrer… si vous le faites… sauvegardez vos documents et vérifiez la compatibilité de vos périphériques avec Windows 10 (imprimantes, webcams…) que vous trouverez sur le site du constructeur.

Depuis quelques jours Microsoft indique un compteur avant la fin de la gratuité de Windows 10. Sachez que ce n’est pas un compteur avant la mise à jour de votre système. Cette notification devrait disparaitre après le 29 juillet.

Enfin pour ceux et celles qui sont passés en WIndows 10, Microsoft annonce une mise à jour anniversaire le 2 août. Cette mise à jour déployée dans le Monde mettra du temps avant qu’elle ne vous soit proposée, mais sachez que les mises à jour sous Windows 10 sont obligatoires et peuvent apporter des changements voire des bugs.

Un point sur la sécurité informatique

L’actualité est riche d’informations et de failles exploitées pour pirater vos données. Nous allons au travers de cet article faire le point, et vous verrez qu’il n’est pas facile de mettre ses données en sécurité dès lors que l’on se connecte. Ce ne sont là bien sûr que quelques exemples.

Facebook, Gmail… utilisent un deuxième point de sécurité qui est l’association avec votre numéro de téléphone portable. En cas de perte de votre mot de passe, un numéro vous est envoyé par téléphone. Une sécurité ultime me diriez vous ? Pas sur ! En effet un moyen de contourner votre numéro de téléphone à été trouvé ! Par ici les comptes piratés !
http://korben.info/rien-quavec-numero-de-telephone-possible-de-hacker-comptes-web-de-quelquun-twitter-facebook-whatsapp-etc.html

Vous venez d’acheter une télévision connectée à Internet, avec des nombreux programmes, replay … Félicitations ! Récemment un nouveau malware (logiciel malveillant) est né et vous bloque votre téléviseur pour vous demander une rançon. Rien que ça, et l’avenir est au malware !
http://www.generation-nt.com/ransomware-flocker-android-smart-tv-trend-micro-actualite-1929944.html

Vous souhaitez recharger votre téléphone portable sur une prise USB disponible dans les gares, aéroports… un geste simple et pourtant qui ne met pas à l’abri vos données ! En effet le port USB donne accès à toutes vos données ! Un conseil, rechargez uniquement sur des prises électriques quand vous êtes à l’extérieur de chez vous !
http://www.zataz.com/recharger-son-smartphone-dangereux-pour-vos-donnees/#axzz4CKWlGTUO

Bien souvent on me demande si le Cloud (espace numérique sur Internet permettant de stocker vos données) est un lieu sécurisé. Je dirai qu’il est sur Internet donc accessible au moindre pirate qui souhaitera voir vos données. le comble, ce sont bien souvent les gouvernements qui surveillent nos données censées être à l’abri. Si vous êtes curieux vous consulterez ce lien.
http://www.zataz.com/espionnage-dans-le-cloud/

Enfin, sachez que nul n’étant à l’abri, même le patron de Facebook s’est vu pirater ses compteqs Twitter, LinkedLn et Pinterest, ce dernier utilisant le même mot de passe pour tous ses comptes.
http://www.metronews.fr/high-tech/dadada-le-honteux-mot-de-passe-du-patron-de-facebook/mpfg!bMRox7O1zJdY/

Comment donc se sentir protégé et penser que ses données sensibles sont également en lieu sûr ? Le meilleur conseil est bien sûr de n’utiliser que des sauvegardes locales, que vous maitrisées et qui ne sont techniquement accessibles que par votre ordinateur en direct. Cela réduit les possibilités d’accès. Enfin sur Internet, les mots de passes composés du nom de votre animal ou de votre date de naissance sont à proscrire, pourtant beaucoup le font ! Quelques habitudes de base permettent de vous protéger un peu mieux !

 

 

Désinstaller Windows 10 et revenir à Windows 7 ou 8.1

Méthode 1 : avec l’outil de restauration intégré à Windows 10

Cette méthode fonctionne si et seulement si vous avez installé la mise à jour vers Windows 10 depuis Windows 7 ou Windows 8.1.

Windows 10 propose un outil que permet de revenir à votre ancienne version de Windows (7 ou 8.1) pendant un mois à compter de la mise à jour vers Windows 10.

C’est la solution que je vous recommande si vous souhaitez revenir à Windows 7 ou 8.1. Voici comment ça fonctionne.

Ouvrez les paramètres de Windows 10 en appuyant simultanément sur les touches Windows + i et sélectionnez « Mise à jour et sécurité ».

formater-et-reinstaller-windows-10-8-1-ou-7-sans-cd-windows10-mise-a-jour-et-securite

Sélectionnez sur « Récupération » dans la colonne de gauche puis, dans la section Rétrograder vers Windows (7 ou 8.1), cliquez sur le bouton Commencer.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-retrograder-vers-windows-8-7

Pour valider la désinstallation de Windows 10, vous devez dire à Microsoft pourquoi vous souhaitez revenir à Windows 7 ou 8.1 ! 😀 Sélectionnez une des raisons listées ci-dessous puis faites Suivant.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-pourquoi-revenir-arriere

L’écran suivant vous informe des conséquences de cette rétrogradation vers Windows 10. Déjà, sachez que vous ne perdrez aucuns documents ni fichiers personnels. Microsoft vous conseille tout de même de faire une sauvegarde de vos fichiers, au cas où. C’est vous qui voyez 🙂

Aussi, toutes les applications que vous avez installées après la mise à jour vers Windows 10 seront perdues ainsi que tous les paramètres que vous avez définis dans Windows 10.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-ce-que-vous-devez-savoir

Microsoft vous rappelle que vous devez connaître le mot de passe de votre compte utilisateur. Sinon, vous resterez bloqué à l’écran de connexion de votre ancienne version de Windows 😀

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-ne-restez-pas-bloque

Dernière étape, cliquez sur Revenir à Windows 7 ou 8.1 pour lancer la désinstallation de Windows 10 !

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-merci-avoir-essayer-windows10

Le programme de rétrogradation restaure votre ancienne version de Windows.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-restauration-version-anterieure-windows

Ça y est ! Windows 10 a bien été désinstallé et vous retrouvez votre bon vieux Windows 7 ou 8.1 😉

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-retrograder-windows

Qu’est-ce qu’on est bien chez soi !

Vous avez vu ! J’en étais sûr 😉

Méthode 2 : à partir d’une image système

Si vous avez créé une image système avant la mise à jour vers Windows 10 – comme je vous l’avez conseillé dans le tutoriel Mettre à jour Windows 7 ou 8.1 vers Windows 10 – vous pouvez tout simplement restaurer cette image système !

Vous retrouverez alors votre ancienne version de Windows ainsi que tous vos documents et fichiers personnels.

Méthode 3 : à partir d’un support d’installation de Windows 7 ou 8.1

Dernière solution pour restaurer votre ancienne version de Windows : installer Windows 7 ou 8.1 par dessus la partition contenant Windows 10.

Mais, mais tu es fou ! Et mes documents ??

Ne vous inquiétez pas pour vos documents ! Le programme d’installation va copier les fichiers d’installation de Windows 10 ainsi que tous vos documents personnels dans un dossier nommé Windows.old à la racine de la partition C 🙂 Vous n’aurez qu’à ouvrir ce dossier et à copier/coller l’ensemble de vos documents vers le dossier personnel de votre compte utilisateur pour les restaurer 😉

C’est parti !

Démarrez votre PC sur un support d’installation de Windows 7 ou 8.1 (CD ou clé USB). Arrivé à l’écran des paramètres de localisation, cliquez sur Suivant.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows

Cliquez sur le bouton Installer maintenant.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows-installer-maintenant

Sélectionnez l’option Personnalisé : installer uniquement Windows (avancé).

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows-personnalisee

Sélectionnez la partition sur laquelle est installée Windows 10. Ne touchez pas aux autres partitions !

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows-choix-partition

Un message d’avertissement nous informe que les fichiers et dossiers présents sur la version de Windows que l’on écrase (notre Windows 10) seront placés dans un dossier Windows.old. Cliquez sur OK.

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows-personnalisee-confirmer

Attendez la fin de l’installation de Windows 7/8.1 🙂

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows-en-cours

Configurez ensuite la façon dont vous souhaitez utiliser Windows. C’est comme si nous faisions une installation « propre » de Windows, vous devez tout reconfigurer 🙂

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-windows-configuration-systeme

Ça y est ! Nous voilà revenu à notre ancienne version de Windows 😀

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-ancienne-version-windows

Avant dernière étape : activez Windows depuis le Panneau de configuration > Système et sécurité > Système si ce n’est pas déjà fait :p

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-ancienne-version-windows-activer

Et enfin dernière étape : la restauration de vos fichiers personnels.

Ouvrez l’Explorateur Windows puis la partition C. Vous devriez avoir un ou plusieurs dossier Windows.old. Dans la capture d’écran ci-dessous, le premier dossier Windows.old correspond à une copie de mon Windows 8.1 avant la mise à jour vers Windows 10. Le second dossier Windows.old.000 correspond à une copie de mon Windows 10 avant la réinstallation de Windows 8.1 que nous venons de faire. Vous suivez ? :mrgreen:

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-ancienne-version-windows-old

Ouvrez le dossier Windows.old qui vous intéresse, dirigez vous vers le dossier Utilisateurs puis copiez/collez vos fichiers personnels vers votre dossier personnel. Ne tardez pas à le faire, ces dossiers seront supprimés au bout de quelques jours !

desinstaller-windows-10-et-revenir-a-windows-7-ou-8-1-installation-ancienne-version-windows-documents-personnels

Vous voilà revenu pour de bon à votre ancienne version de Windows les amis 😉

Source: LeCrabeInfo.net

Windows 10 s’impose désormais en force !

C’est officieux mais en pratique c’est le cas, Windows 10 s’impose sur vos machines équipées de Windows 7 ou 8. Comment arrive t’il à faire cela ? Tout simplement en affichant la fenêtre vous proposant la migration, lorsque vous répondez en cliquant sur la croix pour fermer, Microsoft traduit cela comme une acceptation.

Cette pratique pour le moins honteuse permet d’introduire son nouveau système là où on ne le veut pas. Pas qu’il soit mauvais, mais le fait d’imposer n’est pas un principe que j’accepte, le choix doit être de vigueur, et Microsoft a bien compris que certains résistaient.

Il faut donc de toutes urgences, arrêter ce message d’incitation à passer à Windows 10 si vous ne le souhaitez pas, car une simple erreur et c’est la bascule sur un nouveau système.

Je vous invite donc à télécharger Never 10 et à cliquer sur “Disable Windows 10” pour désactiver la notification.

Télécharger Never10

Combien vous coûte votre box Internet en consommation électrique ?

Quasiment tous les Français sont désormais connectés  à Internet en ADSL ou en fibre et les fournisseurs d’accès ne proposent plus que des packs constitués d’un modem et d’un décodeur TV. Ceux-ci sont prévus pour rester branchés en permanence bien qu’ils embarquent des composants relativement énergivores. Une bonne raison pour prendre en compte l’éco-conception et limiter la consommation en veille ? Bien au contraire..

Parmi tous les appareils et composants testés lors de l’élaboration de ce dossier, les box s’imposent comme les championnes du gaspillage. A l’échelle de l’Europe, leur consommation est estimée à 21 TWh en 2015, soit l’équivalent de trois centrales nucléaires tournant à plein régime. Il faut dire que le contexte juridique n’incite pas franchement les opérateurs à la retenue. Alors que quasiment tous les appareils électriques ont étés règlementés, les Box y ont étrangement échappées. Il existe bien une norme qui les concerne (l’ErP 2013 Lot 18) mais elle reste non contraignante et uniquement basée sur le volontariat. Des acteurs majeurs au niveau européen comme Deutsche Telekom (Allemagne), Belgacom (Belgique), BSkyB (Grande-Bretagne)
ou Sky (Italie) l’ont signée mais à ce jour, on ne trouve aucun opérateur fr    sur la liste. Nos FAI auraient-ils quelque chose à se reprocher, eux qui faisaient pourtant l’éloge des économies
d’énergie lors de la sortie de leurs nouvelles Box ? C’est ce que nous avons cherché à savoir. Et nous n’avons pas été déçus.

Abysses à watts. Commençons donc par Orange, le “leader dans son secteur”, comme on dit chez les financiers. Côté modem,
la Livebox Play consomme environ 8 W (11 €/an) alors que la déclinaison précédente (Livebox V2) s’approchait des 10 W (13 €/an). C’est beaucoup, mais ce n’est rien par rapport à la consommation du boîtier TV : 19 W en utilisation et… 18 W
(24 €/an) en veille ! Une option “veille basse consommation” se trouve toutefois dans les menus ; elle permet de faire chuter la puissance requise à… seulement 16,3 W (22 €/an). Bravo Orange ! En plus de votre abonnement, vous pourrez donc rajouter

3 €/mois d’électricité pour alimenter cette gabegie. Passons maintenant à Free, l’opérateur préféré des geeks. L’imposante Box dessinée par l’illustre Starck exige à elle seule 17 W (22 €/ an) en permanence. Vu la présence d’un disque dur et ses fonctionnalités NAS, on peut s’en accommoder, du moins pour un appareil de 2011. Côté décodeur, la version originelle dotée d’un lecteur Blu- ray exige 18 W (24 € / an) en fonctionnement et 16 W (21 €/an) en veille. Des chiffres aussi mauvais que ceux d’Orange puisque par défaut, le FreeBox vous en coûtera 44 €/an. Heureusement,  le décodeur TV dispose d’une option d’extinction complète
qui, elle, est efficace : seulement 2,5 W (3 €/ an). Nous avons également testé le “nouveau” décodeur Mini 4K. Bien plus économe, celui-ci ne consomme que 11 W en fonctionnement  et 10 W en veille standard. Son mode “veille profonde”, activée soit immédiatement, soit au bout de quelques heures de veille standard, permet toutefois à la Mini 4K de descendre au niveau du watt.
Embrayons cette fois avec SFR. La Box classique dite “Évolution” exige entre 5 et 7 W selon les options d’économie d’énergie activées ou non. Côté décodeur, il faut compter 12 W actifs
et 10 W en veille. Une mode veille profonde existe également  (2,5 W) mais il n’est accessible qu’au bout d’une heure de veille “légère” et il vous faudra ensuite plusieurs minutes pour en sortir. Mais chez SFR, le pire vient encore de “LaBox”, pseudo-fibre héritée de Numéricâble : entre 26 et 35 W et autant en veille !
Un gouffre. Enfin, la BBox Miami de Bouygues nécessite 11 W en fonctionnement et 8 W en veille. Un mode “veille” profonde permet là aussi de limiter la casse à moins d’un watt.

Source: Canard PC Hardware Avril-Mai 2016

Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé “Performances”. Puis cliquez sur “Régler l’apparence et les performances de Windows”.

Capture d’écran 2015-12-10 à 15.11.12

Cliquez ensuite sur l’onglet “Avancé” et cliquez sur le bouton “Modifier” de la section Mémoire Virtuelle. Comme vous pouvez le voir dans ma capture écran, la taille du fichier d’échange utilisé actuellement par mon Windows est de 640 Mo.

Capture d’écran 2015-12-10 à 15.06.12

Bizarrement, ce qu’on peut voir ensuite en bas de cette fenêtre, c’est que Windows me recommande d’utiliser 1151 Mo de mémoire virtuelle. Ok, donnons lui ce qu’il demande en décochant la case qui dit “Gestion automatique” et renseignons dans la taille personnalisée, le même nombre que celui indiqué dans “Recommandé”. Easy !

Capture d’écran 2015-12-10 à 15.07.44

Validez tout ça, et redémarrez votre ordinateur ! Et voilà ! D’après pas mal d’internautes qui ont testé cette astuce, ça a grandement aidé à rendre Windows beaucoup plus réactif. Bref, ça ne mange pas de pain et rassurez vous, vous pouvez repasser en gestion automatique à tout moment, en recochant la case si ça ne vous convient pas.

 

Source: Korben

NAS Synology : le DSM 6.0 est disponible en Release Candidate

La Release Candidate du DSM 6.0 est désormais disponible pour tous les NAS à partir de la série x11. Il est notamment question de l’arrivée du Btrfs, d’une modularité plus prononcée et du 64 bits.

Après deux bêtas, le DSM 6.0 de Synology est désormais disponible en RC (Release Candidate). C’est donc la dernière ligne droite avant la mise en ligne de la version finale. Pour rappel, le DSM 6.0 apporte de nombreux changements, aussi bien au niveau de la conception interne que des fonctionnalités (voir cette actualité pour tous les détails).

Btrfs, modularité et 64 bits…

Comme avec les précédentes moutures, les nouveautés annoncées par Synology sont nombreuses. Le système de fichiers Btrfs est ainsi disponible sur les NAS très haut de gamme de la série « xs », à partir du DS3611xs. Certains modèles « + » des séries x15 et x16 peuvent également en profiter (DS415+, DS216+, DS716+, etc.).

Second gros chantier annoncé par Synology : la modularité. Alors que la seconde bêta apportait les premières briques, la Release Candidate va visiblement plus loin : « Certaines des fonctionnalités intégrées au DSM sont modularisées sous la forme de paquets afin d’assurer une meilleure maintenance du système et une meilleure flexibilité pour les mises à jour ». Cela concerne notamment les services suivants : Storage Analyzer, Hyper Backup, PHP, Web Station et Text Editor, Log Center, WebDAV et Snapshot Replication. Le support du 64 bits est également annoncé parmi les nouveautés, ce qui permet notamment à un processus d’utiliser plus de 4 Go de mémoire vive.

Du côté de Let’s Encrypt (qui est déjà supporté depuis la seconde bêta, voir guide d’installation), l’intégration va plus loin puisqu’il est désormais possible de gérer plusieurs certificats sur des noms de domaines différents.

… mais aussi Virtual DSM Manager, MailPlus Server et Surveillance Station 7.2 RC

Parmi les autres nouveautés du DSM 6.0 au sens large du terme, il est question du Virtual DSM Manager qui permet de lancer des instances virtualisées du DSM. Notez que ce service continuera de fonctionner en bêta même lorsque le DSM 6.0 sera disponible en version finale. Même chose pour MailPlus et MailPlus Server qui resteront en bêta encore pendant un temps après la publication de la version finale du DSM 6.0. Sachez enfin que la Surveillance Station 7.2 passe elle aussi en Release Candidate.

Comme toujours, il convient d’être prudent avant de sauter le pas si vous avez des données sensibles sur votre NAS. Il ne s’agit pas d’une version finale et des bugs peuvent donc se manifester. Sachez également qu’il ne sera pas possible de revenir en arrière une fois la RC du DSM 6.0 installée. Pour consulter les notes de versions détaillées, c’est par ici que ça se passe.

Passage à l’heure d’été pour vos appareils informatiques

Le passage à l’heure d’été, ou d’hiver, est généralement automatique. Il arrive toutefois que l’heure affichée ne soit plus correcte et de ce fait décalée selon les réglages de votre système.

Cette année, nous changeons donc d’heure le dimanche 27 mars au matin.

Un petit rappel du réglage de votre date et heure sous Windows, selon le système utilisé.

Configurer l’heure et la date sous Windows

Vous pouvez mettre à jour l’heure, la date ou le fuseau horaire sur votre ordinateur à partir du Panneau de configuration Windows.

Remarque : Si vous avez déjà sélectionné le bon fuseau horaire et qu’il a ajuste automatiquement à l’heure d’été, que vous deviez régler manuellement l’heure à l’heure correcte.

Vous pouvez mettre à jour l’heure, la date ou le fuseau horaire sur votre ordinateur à partir du Panneau de configuration Windows.

 Windows XP
  1. Dans le menu Windows, cliquez sur Démarrer et sélectionnez Panneau de configuration.
  2. Cliquez sur Propriétés de Date & heure et sélectionnez le Date & heure onglet.
  3. Choisissez la date et l’heure actuelles.
  4. Cliquez sur le fuseau horaire et choisissez votre fuseau horaire actuel dans la liste.
  5. Pour observer l’heure d’été, cochez la case en face de “Régler automatiquement l’horloge en fonction des modifications de l’heure d’été“.
  6. Cliquez sur OK .
 Windows Vista
  1. Dans le menu Windows, cliquez sur Démarrer et sélectionnez Panneau de configuration.
  2. Accédez à horloge, langue et région et cliquez sur Date et heure .
  3. Cliquez sur l’onglet Date et heure, puis sur Changer la date et l’heure. (Saisissez votre mot de passe si vous y êtes invité.)
  4. Choisissez la date actuelle et le temps, puis cliquez sur OK pour enregistrer.
  5. Sélectionnez la changer de fuseau horaire et choisissez votre fuseau horaire actuel.
  6. Pour observer l’heure d’été, cochez la case en face de “Régler automatiquement l’horloge en fonction des modifications de l’heure d’été“.
  7. Cliquez sur OK à enregistrer, puis cliquez sur OK pour terminer.
 Windows 7
  1. Dans le menu Windows, cliquez sur Démarrer et sélectionnez Panneau de configuration.
  2. Accédez à horloge, langue et région et cliquez sur Date et heure .
  3. Cliquez sur l’onglet Date et heure, puis sur Changer la date et l’heure. (Saisissez votre mot de passe si vous y êtes invité.)
  4. Choisissez la date et l’heure actuelles.
  5. Cliquez sur le changer de fuseau horaire et choisissez votre fuseau horaire actuel.
  6. Pour observer l’heure d’été, cochez la case en face de “Régler automatiquement l’horloge en fonction des modifications de l’heure d’été“.
  7. Cliquez sur OK à enregistrer, puis cliquez sur OK pour terminer.
 Windows 8
  1. Appuyez sur la clé Windows + D clés sur votre clavier pour afficher le bureau Windows 8.
  2. Placez votre souris sur l’heure en bas à droite de l’écran et faites un clic droit votre souris.
  3. Sélectionnez régler la date/heure .
  4. Cliquez sur le Modifier la date et heure bouton.
  5. Sélectionnez la date et l’heure sur le calendrier et l’horloge.
  6. Si vous souhaitez changer de fuseau horaire, vous pouvez cliquer sur le changer de fuseau horaire bouton et faites votre sélection. (facultatif)
  7. Cliquez sur OK pour enregistrer et terminer.
 Windows 10
  1. Cliquez sur le Démarrer bouton sur votre PC.
  2. Cliquez sur Panneau de configuration .
  3. Cliquez sur horloge, langue et région .
  4. Cliquez sur langue et région .
  5. Cliquez sur le des Formats onglet. Dans le Format liste, sélectionnez la langue à utiliser pour l’affichage de la date de temps, devise et a reçus.
  6. Sélectionnez les formats de date et heure que vous souhaitez utiliser. Windows dispose de nombreuses options pour indiquer comment les dates et fois sont affichent.
  7. Pour personnaliser davantage la date et l’heure, cliquez sur des paramètres supplémentaires . Cela vous permet de modifier la façon dont votre ordinateur affiche la date et l’heure.