,

Passer de Windows XP à Windows 10…c’est possible !

Cela fait maintenant presque 1 an que Windows 10 est sorti, et dans l’ensemble cela reste un bon système, essentiellement lors d’une installation propre. En effet les migrations peuvent amener certains soucis.

Dans le même temps, les ordinateurs sous Windows XP sont encore présents mais souffrent de problèmes de navigateurs qui arrivent à terme et d’antivirus, 2017 sera une année charnière et sonnera peut être la fin.

Une cliente m’a demandé de changer son Windows XP en un Windows plus récent. J’ai tout de suite pensé à Windows 7 ou 10 mais j’ai demandé à voir la machine car bien souvent c’est le matériel qui rend ou non possible l’opération.

Donc voici la configuration de la machine:

  • Processeur AMD Sempron 2.7 Ghz (64Bits)
  • Mémoire RAM : 2Go
  • Disque dur 500Go
  • 4 Ports SATA dont 2 occupés

La photo a été prise une fois la migration terminée, mais il s’agit bien d’un ordinateur équipé de Windows XP au départ.

20160524_101000La mémoire initiale est déjà importante pour une machine de l’époque mais la plupart des machines ont aussi l’avantage de pouvoir rajouter de la mémoire. A titre d’information, Windows 10 nécessite 1Go de mémoire, donc nous laisserons la mémoire en place.

 

20160524_100053

Il reste donc à installer et à tester Windows 10 sur l’ordinateur de la cliente. Pour cela, afin de conserver précieusement les données (ce qui est un point crucial dans tous types d’opérations informatiques), je vais donc rajouter un disque dur qui me servira pour le système, et je mets le disque dur de la cliente en second disque. Il pourra être nécessaire d’ajouter un convertisseur de connecteur électrique, car les disques actuels sont en SATA, et les anciens en IDE, les prises changent. Je peux donc aisément mettre le nouveau disque dur et installer Windows 10 via ma clé USB, sans perte de données.

20160524_07471820160523_210100Ce rajout de disque est possible car la tour permet un deuxième logement d’un disque dur (ce qui est souvent le cas des anciennes tours), et l’alimentation de l’ordinateur permet une deuxième connectique pour le disque et la carte mère permet aussi une connectique SATA pour le transfert des données.

Notez que la rajout d’un disque dur n’est pas obligatoire mais il permet d’éviter de sauvegarder les données du client et donc de gagner un temps précieux et des risques en moins.

L’installation de Windows 10 est lancée via la clé USB, il ne reste plus qu’à attendre d’arriver sur le bureau pour se rendre compte que Windows détecte une plus grande partie des pilotes (drivers) que ses prédécesseurs. Le fonctionnement de Windows 10 est lent mais après une optimisation drastique sans perte de fonctionnalités, il s’avère être très fonctionnel sur un ordinateur d’ancienne génération.

La version Windows 10 pour le test est une version professionnelle dite unattended, c’est à dire optimisée sans être fondamentalement modifiée. Les options de confidentialités sont réduites au maximum, les applications consommatrices comme Cortana sont désactivées.

Reste le dernier point, et non des moindres, l’activation de Windows 10. En effet si la migration de Windows 7 ou 8 vers Windows 10 est gratuite, celle de Windows XP vers Windows 10 ne l’est pas. Et à 130 euros il s’agit de ne pas faire d’erreur, car au final c’est la partie la plus chère de la manipulation.

Chacun sa méthode, je n’irai pas sur la voie de l’illégalité, en revanche pour ma part je récupère beaucoup d’ordinateurs et donc de licences Windows 7 essentiellement. Il suffit donc d’enregistrer notre Windows 10 avec une clé Windows 7 et voilà notre Windows activé.

Bien sûr, tous les ordinateurs Windows XP ne sont pas sujets à pouvoir passer en Windows 10, mais compte tenu des faibles caractéristiques demandées par Windows 10, de l’optimisation de ce dernier, une grande majorité d’ordinateur peut migrer et à faible coût.

Dans le cas de notre cliente, celle-ci aura payé 65 euros pour redonner une renaissance à son ordinateur Windows XP. Et pour ma part, cela constitue une fois de plus des déchets informatiques en moins avec la réutilisation de matériaux.

Au final nous auront eu besoin de :

  • 1 disque dur (ici 160Go)
  • 1 câble SATA
  • 1 convertisseur de connectique électrique IDE->SATA
  • Quelques vis
  • 1 licence Windows 7 récupérée

TURNIER Stéphane

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *