,

Faut il migrer vers Windows 10 ?

Cet article est basé sur mon expérience et sur les retours que j’en ai depuis le lancement de Windows 10 en juillet 2015.

Black Friday 300×250

Alors que Windows 10 va devenir payant en Août 2016, faut il donc se dépêcher pour migrer son Windows 7 ou 8 ?

Sur internet, beaucoup de réactions vives fleurissent contre Windows 10, alors faut il tout écouter et rester sur le système actuel  ou passer à Windows 10 ?

Cet article va essayer de répondre à ces questions, n’hésitez pas également à posez vos questions dans les commentaires.

En Juillet 2015, Microsoft dévoile son système d’exploitation Windows 10, gratuit pendant 1 an. Un système instable au départ (mais rappelez vous ou pas, Windows XP que tout le monde aime était aussi instable au début !)

Tout d’abord il était évident qu’en juillet 2015, il ne fallait pas migrer de suite vers Windows 10 pour éviter d’essuyer les plâtres, mais ce conseil valait pour tous les systèmes. Les diverses et nombreuses mises à jour proposées par Microsoft montraient bien le côté jeune du système, et l’ouverture d’un tel système à de nombreux périphériques et accessoires informatiques ne facilite pas la tâche.

Des mises à jour simples ou très importantes sont sorties et continuent d’être déployées, les annonces de Microsoft vont d’ailleurs encore une fois dans ce sens.

Mais Windows 10 est il stable ? D’un point de vue technique, il est important de différencier la migration d’une installation propre. En effet cela est important, car beaucoup de soucis proviennent de la migration. Passer d’un système à l’autre suppose des modifications de fichiers importantes et aussi des évolutions de vos pilotes (carte graphique, périphériques externe comme une imprimante…) et cela pose souvent des soucis mineurs ou majeurs nécessitant la réinstallation du système.

En revanche, un ordinateur déjà préinstallé ou nouvellement réinstallé directement sous Windows 10 génère moins de problèmes informatiques car le système est propre et les pilotes sont installés fraichement. Voilà pourquoi je recommande une installation propre plutôt qu’une migration.

Bien que sous Windows 7 et 8, Microsoft harcèle l’utilisateur pour l’obliger à migrer vers Windows 10, ce nouveau système n’est pas une révolution pour la plupart de mes clients et donc des utilisateurs en général. Si l’on regarde précisément l’usage qui en est fait d’un ordinateur, à savoir la navigation Internet et l’accès à la messagerie, Windows 10 n’a pas d’utilité qui encourage le changement. Courir le risque de migrer son système, pour des fonctionnalités inintéressantes pour l’utilisateur en général, n’est pas nécessaire. Il est de bon conseil que d’informer de la nécessité de rester sur un système satisfaisant (7 ou 8) plutôt que de s’exposer à des problèmes en migrant sur Windows 10.

Autre point important sur Windows 10 qui a fait couler beaucoup d’encre sur la toile, est le fait que Windows 10 serait très bavard en envoyant des données à Microsoft. Ceux qui n’aiment pas Microsoft n’ont pas manqué de le hurler et cela s’est immédiatement diffusé sur les réseaux sociaux. Pourtant, je tiens à dire que tout appareil connecté à Internet envoie des informations. De la balance de poids connectée au Wifi en passant par votre téléviseur connecté, les ordinateurs ne font ni plus ni moins la même chose et ce, depuis qu’internet existe. Croyez-vous que votre téléphone Android ou sur iOS d’Apple n’envoie rien ? Pensez vous que Windows XP n’envoyait rien ? Linux et Apple ne le cachent pas non plus, des données sont envoyées pour soit disant améliorer votre expérience utilisateur. Windows 10 aurait il pour effet de réveiller ceux qui ont dormi durant l’évolution de l’informatique ? En tous les cas, si il est démontré que des données sont envoyées à Microsoft, de nombreux points de confidentialité sont réglables et c’est là une des tâche que je réalise lorsque je m’occupe d’un système qui a migré ou d’un nouvel ordinateur. par défaut en effet tous les paramètres sont activés, votre système est bavard. Vous l’aurez compris, refusez Windows 10 pour ce simple argument est tout simplement un manque d’ouverture d’esprit. D’autres arguments que j’ai énoncé auparavant sont plus censés que celui de la confidentialité.

Qu’en est il de la date Juillet / Août 2016 ? Microsoft l’annonce ouvertement, la migration sera payante après cette date, et nous invite à nous dépêcher. le coût du système sera de 130 euros une fois la gratuité passée. Si le prix a de quoi nous faire réfléchir, il faut se poser et se demander si le nouveau système apportera quelque chose à votre usage informatique. Dans la majorité des cas j’annonce à mes clients que non, cela ne changera rien. Il restera toujours les cas particuliers de ceux qui veulent toujours la nouveauté ou ceux qui utilisent leur ordinateur de manière plus poussée, et dans ce cas Windows 10 peut être intéressant. Mais encore une fois la question n’est pas “Dois je passer à Windows 10” mais “Quelle utilisation je fais de mon ordinateur aujourd’hui qui justifierait le passage à Windows 10“. Une fois la bonne question posée, il sera facile de vous y répondre.

Conclusion : Internet pullule d’articles, de tests concernant Windows 10. Cet article n’est qu’une approche à la question que beaucoup d’utilisateurs se posent et en grande majorité je recommande à mes clients de ne pas passer à Windows 10. en tous les cas pas par le passage de la migration qui apporte son lot de problèmes. Un ordinateur neuf ou fraichement réinstallé avec à son bord Windows 10 fonctionne nettement mieux. Lorsque je constate de nombreux problèmes suite à une migration faite par choix (et non par obligation suite au harcèlement) je recommande la réinstallation depuis un support Windows 10 directement.

Pour ma part, j’ai procédé à la réalisation de nombreuses réinstallations en Windows 10, il s’agit d’un système stable régulièrement mis à jour, mais il pâtit d’une mauvaise image des migrations qui apportent des problèmes récurrents. Revenons en arrière dans le passé, il en était de même lors du passage de Windows Vista vers Windows 7.

Cet article s’arrête là, mais nous n’avons pas fini de parler de Windows 10 et de ses nouveautés à venir, mais cela fera l’objet d’autres articles.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *