,

La sauvegarde, une obligation, pas un choix.

Aujourd’hui, de plus en plus, vos souvenirs sont numériques. Photos de vacances, documents professionnels, factures, tout est stocké sur votre ordinateur et donc peut disparaitre lors d’une panne du disque dur ou tout simplement une mauvaise manipulation.

Sachez qu’en canne de panne physique du disque dur, il est parfois possible de récupérer vos données mais la solution coute cher. Si les fichiers sont “simplement” effacés, la récupération est plus probable mais prend du temps (environ 72h pour un disque de 2To). Dans ce dernier cas il s’agit heureusement d’un temps informatique et donc le coût n’est restreint.

Bilan, la sauvegarde s’impose comme une évidence et non comme un choix. Nous sommes obligés de sauvegarder sauf si nous ne tenons pas à nos fichiers.

20160325_175939Plusieurs systèmes de sauvegarde existent, allant du CD au disque dur en passant par la clé USB. Sachez que le disque dur reste la solution la plus fiable. Fiable oui, mais un disque dur peut aussi tomber en panne. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais s’orienter vers une sauvegarde, mais deux. Une copie de vos fichiers, sur votre pc et sur votre support de sauvegarde vous assure une sauvegarde correcte. En cas de panne de l’un ou l’autre, pensez à refaire une copie.

20160325_180109La solution que je retiens et que je mets en application pour des professionnels, associations et même particulier est le NAS. Ce nom barbare est tout simplement un boitier de disques durs, autonome. Ainsi vous pourrez y copier dessus vos fichiers, et lui même, si il est équipé de deux disques durs, pourra effectuer une autre copie dite miroir.

La configuration de base n’est pas compliquée et il est également possible que cette solution devienne le serveur multimédia de la maison ou du serveur accessible à distance… les possibilités sont nombreuses, mais l’essentiel est la sauvegarde centralisée de vos données.

Et le cloud dans tout ça ? En effet ce nuage numérique vous propose un espace de stockage en ligne, sur internet. Une solution peu couteuse mais limitée sinon le transfert deviendra de plus en plus long (selon votre ligne internet) et en cas de coupure de votre accès internet, vos données ne sont pas récupérable.

Plusieurs solutions donc, mais une obligation: la sauvegarde. J’espère que ce petit article, à défaut d’entrer dans les détails, vous incitera désormais à sauvegarder.

20160325_17544820160325_180750

Recyclage de disque dur et respect de votre vie privée

Bien trop souvent  je constate que des ordinateurs sommeillent dans un coin par peur du proriétaire de voir ses données utilisées par un tiers lors de la mise à la benne de son matériel.

Triste constat alors que bien des pièces peuvent encore servir, mais je le comprends car votre disque dur est votre mémoire numérique et l’on ne voudrait pas que ses données puissent être vues ailleurs.

Voilà pourquoi, lorsque vous me confiez un ordinateur plutôt que de le jeter, ou lorsque je récupère un disque dur,  je prends soin et je prends le temps de tout effacer par une méthode qui consiste à effacer puis réécrire puis effacer afin de rendre impossible la récupération de données.

Ce travail, nécessaire pour votre tranquillité d’esprit, est long. Ainsi pour un disque de 500Go il ne faudra pas moins de 24h pour le rendre vierge.

Ne gardez plus vos ordinateurs simplement par peur pour vos données numériques. je peux également vous restituer les données avant de tout effacer par cette méthode.

 

En vacances du 10 avril au 14 avril inclus

Je vous informe que je serai en vacances du dimanche 10 avril au jeudi 14 avril inclus.

Pendant cette période vous pouvez toujours me laisser un message au 06.07.19.21.75 ou utiliser le support technique en ligne afin que je puisse vous aider ou vous conseiller dès mon retour. Il vous suffit de créer un simple compte, de poser votre question et je vous y répondrai très rapidement.

Sachez que ce support a aussi pour vocation d’aider les autres contributeurs par le biais d’une foire aux questions que je remplirai au fur et à mesure. Merci pour votre contribution.

support.turnier-informatique.com

ad_support

Un écran cassé ? Une solution !

Il est désagréable de découvrir son écran d’ordinateur portable cassé. Cela n’arrive pas qu’aux autres.20160325_081346
En effet, la finesse de nos écrans n’assure pas une protection contre les chocs et c’est pourquoi il n’est pas rare de découvrir des écrans cassés.

Depuis plus d’un an maintenant, je procède au remplacement de votre écran d’ordinateur portable. Mon fournisseurs propose des tarifs avantageux avec une garantie de 12 mois.

Pour ma part, l’expérience acquise me permet de changer rapidement un écran et de vous proposer seulement 1 heure d’intervention. (voir tarifs). Ainsi vous repartez avec un écran neuf et testé.

La disponibilité d’un écran est sous 72 heures (généralement constaté si le produit est en stock).

N’attendez plus et profitez d’un écran neuf ! 20160325_103038

NAS Synology : le DSM 6.0 est disponible en Release Candidate

La Release Candidate du DSM 6.0 est désormais disponible pour tous les NAS à partir de la série x11. Il est notamment question de l’arrivée du Btrfs, d’une modularité plus prononcée et du 64 bits.

Après deux bêtas, le DSM 6.0 de Synology est désormais disponible en RC (Release Candidate). C’est donc la dernière ligne droite avant la mise en ligne de la version finale. Pour rappel, le DSM 6.0 apporte de nombreux changements, aussi bien au niveau de la conception interne que des fonctionnalités (voir cette actualité pour tous les détails).

Btrfs, modularité et 64 bits…

Comme avec les précédentes moutures, les nouveautés annoncées par Synology sont nombreuses. Le système de fichiers Btrfs est ainsi disponible sur les NAS très haut de gamme de la série « xs », à partir du DS3611xs. Certains modèles « + » des séries x15 et x16 peuvent également en profiter (DS415+, DS216+, DS716+, etc.).

Second gros chantier annoncé par Synology : la modularité. Alors que la seconde bêta apportait les premières briques, la Release Candidate va visiblement plus loin : « Certaines des fonctionnalités intégrées au DSM sont modularisées sous la forme de paquets afin d’assurer une meilleure maintenance du système et une meilleure flexibilité pour les mises à jour ». Cela concerne notamment les services suivants : Storage Analyzer, Hyper Backup, PHP, Web Station et Text Editor, Log Center, WebDAV et Snapshot Replication. Le support du 64 bits est également annoncé parmi les nouveautés, ce qui permet notamment à un processus d’utiliser plus de 4 Go de mémoire vive.

Du côté de Let’s Encrypt (qui est déjà supporté depuis la seconde bêta, voir guide d’installation), l’intégration va plus loin puisqu’il est désormais possible de gérer plusieurs certificats sur des noms de domaines différents.

… mais aussi Virtual DSM Manager, MailPlus Server et Surveillance Station 7.2 RC

Parmi les autres nouveautés du DSM 6.0 au sens large du terme, il est question du Virtual DSM Manager qui permet de lancer des instances virtualisées du DSM. Notez que ce service continuera de fonctionner en bêta même lorsque le DSM 6.0 sera disponible en version finale. Même chose pour MailPlus et MailPlus Server qui resteront en bêta encore pendant un temps après la publication de la version finale du DSM 6.0. Sachez enfin que la Surveillance Station 7.2 passe elle aussi en Release Candidate.

Comme toujours, il convient d’être prudent avant de sauter le pas si vous avez des données sensibles sur votre NAS. Il ne s’agit pas d’une version finale et des bugs peuvent donc se manifester. Sachez également qu’il ne sera pas possible de revenir en arrière une fois la RC du DSM 6.0 installée. Pour consulter les notes de versions détaillées, c’est par ici que ça se passe.

Absent pour cause de Pâques

Je serai absent du samedi 26 au lundi 28 mars 2016 en raison du weekend de Pâques.

A cette occasion, il n’est pas rare de découvrir des Oeufs (“Eggs” en anglais) qui sont des fonctionnalités cachées dans vos logiciels informatiques.

Si vous êtes curieux, voici plus d’explications. Lire ici.

Passage à l’heure d’été pour vos appareils informatiques

Le passage à l’heure d’été, ou d’hiver, est généralement automatique. Il arrive toutefois que l’heure affichée ne soit plus correcte et de ce fait décalée selon les réglages de votre système.

Cette année, nous changeons donc d’heure le dimanche 27 mars au matin.

Un petit rappel du réglage de votre date et heure sous Windows, selon le système utilisé.

Configurer l’heure et la date sous Windows

Vous pouvez mettre à jour l’heure, la date ou le fuseau horaire sur votre ordinateur à partir du Panneau de configuration Windows.

Remarque : Si vous avez déjà sélectionné le bon fuseau horaire et qu’il a ajuste automatiquement à l’heure d’été, que vous deviez régler manuellement l’heure à l’heure correcte.

Vous pouvez mettre à jour l’heure, la date ou le fuseau horaire sur votre ordinateur à partir du Panneau de configuration Windows.

 Windows XP
  1. Dans le menu Windows, cliquez sur Démarrer et sélectionnez Panneau de configuration.
  2. Cliquez sur Propriétés de Date & heure et sélectionnez le Date & heure onglet.
  3. Choisissez la date et l’heure actuelles.
  4. Cliquez sur le fuseau horaire et choisissez votre fuseau horaire actuel dans la liste.
  5. Pour observer l’heure d’été, cochez la case en face de “Régler automatiquement l’horloge en fonction des modifications de l’heure d’été“.
  6. Cliquez sur OK .
 Windows Vista
  1. Dans le menu Windows, cliquez sur Démarrer et sélectionnez Panneau de configuration.
  2. Accédez à horloge, langue et région et cliquez sur Date et heure .
  3. Cliquez sur l’onglet Date et heure, puis sur Changer la date et l’heure. (Saisissez votre mot de passe si vous y êtes invité.)
  4. Choisissez la date actuelle et le temps, puis cliquez sur OK pour enregistrer.
  5. Sélectionnez la changer de fuseau horaire et choisissez votre fuseau horaire actuel.
  6. Pour observer l’heure d’été, cochez la case en face de “Régler automatiquement l’horloge en fonction des modifications de l’heure d’été“.
  7. Cliquez sur OK à enregistrer, puis cliquez sur OK pour terminer.
 Windows 7
  1. Dans le menu Windows, cliquez sur Démarrer et sélectionnez Panneau de configuration.
  2. Accédez à horloge, langue et région et cliquez sur Date et heure .
  3. Cliquez sur l’onglet Date et heure, puis sur Changer la date et l’heure. (Saisissez votre mot de passe si vous y êtes invité.)
  4. Choisissez la date et l’heure actuelles.
  5. Cliquez sur le changer de fuseau horaire et choisissez votre fuseau horaire actuel.
  6. Pour observer l’heure d’été, cochez la case en face de “Régler automatiquement l’horloge en fonction des modifications de l’heure d’été“.
  7. Cliquez sur OK à enregistrer, puis cliquez sur OK pour terminer.
 Windows 8
  1. Appuyez sur la clé Windows + D clés sur votre clavier pour afficher le bureau Windows 8.
  2. Placez votre souris sur l’heure en bas à droite de l’écran et faites un clic droit votre souris.
  3. Sélectionnez régler la date/heure .
  4. Cliquez sur le Modifier la date et heure bouton.
  5. Sélectionnez la date et l’heure sur le calendrier et l’horloge.
  6. Si vous souhaitez changer de fuseau horaire, vous pouvez cliquer sur le changer de fuseau horaire bouton et faites votre sélection. (facultatif)
  7. Cliquez sur OK pour enregistrer et terminer.
 Windows 10
  1. Cliquez sur le Démarrer bouton sur votre PC.
  2. Cliquez sur Panneau de configuration .
  3. Cliquez sur horloge, langue et région .
  4. Cliquez sur langue et région .
  5. Cliquez sur le des Formats onglet. Dans le Format liste, sélectionnez la langue à utiliser pour l’affichage de la date de temps, devise et a reçus.
  6. Sélectionnez les formats de date et heure que vous souhaitez utiliser. Windows dispose de nombreuses options pour indiquer comment les dates et fois sont affichent.
  7. Pour personnaliser davantage la date et l’heure, cliquez sur des paramètres supplémentaires . Cela vous permet de modifier la façon dont votre ordinateur affiche la date et l’heure.

C’est le printemps

Le printemps est lancé et déjà dans la région le soleil est là.

Quoi de plus agréable que cette saison qui annonce la fin de l’hiver et le début de la renaissance de la nature avec ses couleurs flamboyantes, donnant à tous et toutes de redécouvrir le plaisir de sortir et de respirer.

Je vous souhaite à tous et toutes un excellent début de printemps.

A cette occasion je vous rappelle la promotion, valable jusqu’à la fin du mois, 30% de réduction sur présentation du billet papier que vous avez du recevoir dans votre boite aux lettres, si vous êtres de Sainte Pazanne ou ses environs.

A très bientôt.

Dès le 18 Mars, vos produits neufs et leurs accessoires seront garantis 2 ans

La loi Hamon, ça vous dit quelque chose ? Cette loi, aussi appelée Loi Consommation, établit de nouvelles règles concernant la protection des consommateurs. Le 18 Mars, de nouvelles mesures entreront en vigueur. Et il y en a une qui devrait vous intéresser : tous les produits neufs ainsi que leurs accessoires seront garantis 2 ans. Explications.

Smartphone casse garantie neuf occasion

Ces derniers temps, le gouvernement annonce de nouvelles mesures concernant la protection des consommateurs. On a vu par exemple il y a peu que vous pourrez échapper au démarchage téléphonique dès le mois de juin. Une bonne nouvelle non ?

Une autre information devrait également vous ravir. A partir du 18 Mars, tous vos produits et leurs accessoires seront garantis 2 ans. Cette nouvelle mesure faisant partie de la loi Hamon entrera en application à cette date.

Concrètement, si vous achetez un smartphone par exemple, il sera garanti 2 ans (quoi qu’en dise le constructeur) et ses accessoires également. Qu’entend-on par accessoires ? Concernant les smartphones ou tablettes par exemple, cette extension de garantie à 2 ans s’appliquera aux batteries, chargeurs ou encore à l’écran. Habituellement ces éléments ne sont garantis que 6 mois.

Il faudra en revanche être vigilant sur le distributeur chez qui vous achetez votre produit. Si vous faites votre achat sur un site basé à l’étranger comme Amazon par exemple, les lois françaises sur la consommation ne s’appliquent pas. Vous ne pourrez donc pas faire valoir cette garantie de 2 ans en cas de problème.

Notons également que cette garantie n’est valable que si les défauts ne sont pas dus à l’usage de l’acheteur. En gros, si vous faites tomber votre smartphone par terre, l’écran ne sera pas garanti. En revanche, pour tout ce qui concerne la batterie et les chargeurs qui ont tendance à vite se dégrader chez certains constructeurs, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Evidemment nous avons axé notre exemple sur les smartphones mais cette nouvelle mesure sera applicable à tous les autres produits vendus, qu’il s’agisse de vêtements, de produits high-tech, de chaussures, de bijoux etc. C’est pas beau ça ?

Source: Phonandroid

6400 nouveaux codes nuisibles chaque jour sur Android

Dans son Mobile Malware Report du 3e semestre 2015, l’éditeur Allemand G DATA constate une croissance de 50 % du nombre de nouveaux codes malveillants ciblant la plateforme Android.

L’éditeur met également en exergue un problème de sécurité pour les utilisateurs d’Android : 80 % des appareils Android en circulation sont équipés de systèmes inférieurs à la version 5. Non mis à jour depuis plus d’un an, ces systèmes obsolètes intègrent de nombreuses vulnérabilités. A noter que certains téléphones, trop « vieux » n’acceptent pas les mises à jour vers les nouveaux OS, obligeant les utilisateurs à changer d’appareil ou à finir dans les mains de pirates.

Forte croissance des dangers
À la fin du troisième trimestre 2015, les analystes ont compté déjà plus de programmes malveillants pour Android (1 575 644) que pour toute l’année 2014 (1 548 129). Au troisième trimestre uniquement il y avait 574 706 programmes malveillants. Comparée à l’année précédente, la hausse est de 50%.

Disparité des versions Android
Alors que la version 6 d’Android, Marshmallow, est disponible depuis quelques semaines, les experts pointent le problème de la multiplicité des versions Android installées. L’analyse des versions Android des smartphones et tablettes équipés d’une solution G DATA, montre que seulement 20 % des appareils sont équipés de la version 5 du système de Google. Les 80 % restants sont équipés de systèmes Android vieux de 1 à 5 ans (de KitKat à Froyo). Sans mise à jour régulière, tout système est vulnérable aux attaques.

Outils de hacking détournés
Le rapport alerte également sur les nombreux outils de hacking disponibles sur les places de marchés tiers. Destinées aux experts en sécurité, ces applications, qui renferment de nombreuses fonctions d’intrusion et d’analyse de trafic réseau, sont également des outils de choix pour les cyber-délinquants. En octobre, Europol reportait avoir mené une opération internationale après avoir ciblé et observé les agissements d’acheteurs de l’outil DroidJack. Cet outil de prise de contrôle à distance des systèmes Android est en effet régulièrement utilisé par les cyber-délinquants.
Source Zataz